comment poser un grillage rigide en pente

Tout le monde peut être tenté par la pose d’un grillage rigide parce que c’est une tâche plus ou moins facile à réaliser, surtout s’il s’agit d’une structure achetée en kit. Toutefois, en raison de certains facteurs, les conditions à respecter pour sa réussite peuvent changer. C’est pourquoi il est d’une importance capitale de connaitre les caractéristiques de votre terrain avant d’effectuer l’installation de votre grillage rigide. Pour un terrain en pente, la tâche semble un peu compliquée. Alors, nous allons vous aider à l’accomplir.

Les contraintes d’un terrain en pente

Lorsque le sol est plat et régulier, la pose d’un grillage rigide ne présente aucune complication. En revanche sur un terrain en pente, la mission devient plus technique parce qu’il faut suivre le relief ou la pente naturelle qui se présente. Plusieurs paramètres sont effectivement à prendre en compte si vous souhaitez installer un grillage rigide sur un sol en pente. Cela inclut à la fois le point de vue technique et esthétique parce qu’il est difficile d’avoir un ensemble de vu sur une telle construction. Aussi, la topologie du terrain sur lequel le grillage doit être installé est aussi à considérer. Cela permet de définir avec précision le choix de mise en œuvre que vous serez amené à faire.

Technique de pose en escalier

Aussi connue sous le nom de pose « en redan », cette technique est certainement la plus facile à mettre en œuvre quand il s’agit de pose en pente. Elle consiste à décaler chaque panneau verticalement en suivant la pente naturelle. Et cela, après avoir installé correctement le premier poteau. Toutefois, par mesure de précaution, chaque poteau ne doit pas définitivement être scellé qu’au fur et à mesure que les panneaux ne seront pas en place. Cela permet d’ajuster au mieux tous les éléments qui composent le grillage rigide.

En revanche, même si cette technique est facile à appliquer, il est important de savoir qu’elle trouve ses limites lorsque le dénivelé devient trop important.

La pose « en dénivelé »

Cette technique se base sur le principe de « coller » au plus près à la pente naturelle du sol. Concrètement, il s’agit de découper consciencieusement chaque panneau dans sa partie basse. Et cela doit être réalisé de manière à ce qu’il puisse épouser la topologie du terrain. Le résultat est souvent visuellement intéressant et particulièrement soigné. Cependant, pour ceux qui n’ont pas assez de temps pour accomplir cette mission, il faut le confier à un professionnel parce que la technique accentue considérablement le temps des travaux.

À retenir

Il est important de souligner que les plaques de soubassement sont très importantes ici. Il ne s’agit pas d’une obligation, mais ces plaques permettent d’apporter un résultat considérablement remarquable. Aussi, les plaques de soubassement apportent une longévité différente à l’installation. Et le grillage rigide peut s’adapter à la nature du terrain en leur présence. En outre, la clôture est isolée contre l’humidité et le changement de la pente. Après, le grillage et les propriétaires seront aussi épargnés par les incidents occasionnés par l’utilisation d’outils jardinage, notamment la tondeuse ou le râteau ou le coupe-bordures.